Votre navigateur ne prend pas en charge Javascript ou celui-ci est désactivé
On a souvent besoin d'un plus petit que soi

Pour en savoir plus

Sur le fabricant : www.parker.com 
Sur le PEEK (polyarylethercétone de haute performance) :
www.victrex.com

16/11/09

On a souvent besoin d'un plus petit que soi

Pour soulever un objet trop lourd, on a recours à un levier. Et parfois, pour insérer le levier, on a besoin d’une toute petite pièce appelée « orgueil ».

Certaines pièces techniques ont, elles aussi, besoin d’un discret orgueil. Un exemple : une petite pièce en composite plastique remplace désormais plusieurs pièces en acier dans un coupleur, le plus rigide du marché. Pour les yuppies, un coupleur, c’est ce qui permet aux agriculteurs de connecter et déconnecter rapidement et sans outil les flexibles hydrauliques entre leur tracteur et ses différents équipements (remorque, charrue…).

L’orgueil du coupleur est une pince de clapet. Elle est fabriquée par Parker Hannifin et injectée dans un PEEK de chez Victrex. Le résultat, c’est que le connecteur peut être utilisé dans des conditions extrêmes de températures tout en gardant son élasticité.

Recherche

Par secteurs

Archives

Retrouvez ici tous les articles ou dossiers publiés précédement