Votre navigateur ne prend pas en charge Javascript ou celui-ci est désactivé

15/12/11

Une suture sans fil ni aiguille

La chirurgie cardiovasculaire vient de faire un grand bond en avant grâce à un nouveau gel thermosensible et de nouveaux matériaux adhésifs permettant de réassembler des vaisseaux sanguins sans les percer avec un fil et une aiguille. Cette alternative décrite comme plus rapide, plus sûre et plus facile représente le plus grand changement qu’est connu le domaine de la suture vasculaire depuis un siècle.
En collaboration avec des spécialistes en matériaux, les chercheurs du Centre médical de l’Université de Stanford ont imaginé comment modifier le polymère thermoréversible appelé Poloxamer 407. Chauffé à une température supérieure à celle du corps, il devient solide et élastique, pour se dissoudre ensuite dans la circulation sanguine lorsqu'il refroidit. Le Poloxamer peut ainsi être injecté dans les vaisseaux sanguins pour les dilater, permettant aux chercheurs de les coller entre eux, très précisément.

Plusieurs vaisseaux inférieurs à 2 mm ont ainsi pu être « collés », chose impossible avec les techniques classiques de micro-chirurgie. Cette méthode serait 5 fois plus rapide que la suture traditionnelle et permettrait de réparer les vaisseaux sanguins les plus fins.

Recherche

Par secteurs

Archives

Retrouvez ici tous les articles ou dossiers publiés précédement