Votre navigateur ne prend pas en charge Javascript ou celui-ci est désactivé

12/02/15

Un sac plastique pour sauver des vies !

Dans les milieux défavorisés et les régions en développement, l’hypothermie à la naissance constitue l’un des principaux facteurs de risque de mortalité chez les nouveau-nés, principalement chez les prématurés.

Chez le nouveau-né prématuré, le maintien de la température du corps entre 36,5 et 37,5°C est essentiel pour augmenter ses chances de survie. Parmi les techniques utilisées pour réduire les pertes de chaleur, une expérience a montré que le placement des bébés dans des sacs en polyéthylène préserve leur chaleur corporelle :
 « Si nous utilisons un film plastique, associé ou non à un bonnet, nous donnons probablement une meilleure chance au bébé de survivre, de le maintenir à une température corporelle normale. Cela pourrait être un moyen pratique, parce que c’est moins cher et disponible partout », explique le néonatologiste de Bombay,  Bhupendra Avasthi. : « Dans notre pays, la mortalité infantile est très élevée, près de 20 à 25% des prématurés du monde entier proviennent de l’Inde.  Le sac plastique peut alors constituer une solution à faible coût ».

Dans les pays développés, un bébé risquant l’hypothermie serait placé en couveuse. Mais elles coûtent environ 15.000 €. Un montant exorbitant pour les pays les plus pauvres.

Recherche

Par secteurs

Archives

Retrouvez ici tous les articles ou dossiers publiés précédement