Votre navigateur ne prend pas en charge Javascript ou celui-ci est désactivé
Trashpresso, une usine à recyclage mobile

Pour en savoir plus

http://www.miniwiz.com/

29/05/17

Trashpresso, une usine à recyclage mobile

Après avoir inventé les Pollibrick, ces briques de construction de forme hexagonale fabriquées à partir de bouteilles d’eau minérale, l’agence taïwannaise Miniwiz, se lance dans Trashpresso, une usine de recyclage mobile.
Décidément, l’agence taïwannaise Miniwiz a de la suite dans les idées ! Après avoir inventé la Polli-brick, une brique transparente révolutionnaire fabriquée à 100% à partir de PET recyclé qui s’emboîte comme des Lego (http://www.plastic-lemag.com/eco-plastiques/recette-exotique-les-briques-en-plastique), après avoir créée quelques années plus tard, un magasin entièrement à partir de matériaux récupérés (voir notre article de la rubrique Eco Plastiques : "Recette exotique, les briques en plastique").
Sa dernière invention, c’est Trashpresso, une installation semi-portable qui marche à l’énergie solaire et qui transforme les déchets en tuiles. La machine est installée dans un conteneur de 40 pieds (12 m) afin d’accéder à des endroits isolés où la collecte des ordures n’existe pas. Une fois déballé sur place, le système peut laver, déchiqueter, fondre et mouler les déchets plastiques et les tissus récupérés dans la nature pour les transformer en carreaux ou en tuiles. Selon Miniwiz, l’équivalent de cinq bouteilles en plastique permet de fabriquer un carreau, et le Trashpresso peut produire environ 10 m2 de carreaux toutes les 40 minutes. Ces derniers peuvent ensuite être utilisés comme revêtement de sol intérieur et extérieur.
Pour être déployé loin du réseau électrique, le Trashpresso doit être autosuffisant et, à cette fin, le système fonctionne entièrement grâce à l’énergie solaire. Même l’eau qu’il utilise pour laver les ordures est recyclée dans le système afin de réduire son empreinte écologique. « Jusqu’à présent, le recyclage de qualité industrielle était limité aux usines », explique Arthur Huang, cofondateur et PDG de Miniwiz. « Le Trashpresso surmonte les barrières de la distance et de l’énergie en montrant que le recyclage est possible partout. Non seulement il sert à transformer les ordures sur place, mais sert aussi d’outil éducatif dans des communautés isolées ».
Le premier objectif du Trashpresso sera « de nettoyer la région glaciaire de NianBao Yuze qui se trouve sur le plateau tibétain et se nourrit du Fleuve Jaune, du Yangzi Jiang et du Mékong » de plus en plus polluée par un tourisme croissant et un système de ramassage d’ordure inexistant. La société déploiera le système en juillet pour montrer ses capacités.

Recherche

Par secteurs

Archives

Retrouvez ici tous les articles ou dossiers publiés précédement