Votre navigateur ne prend pas en charge Javascript ou celui-ci est désactivé

27/01/14

Polymères ninja contre bactéries

Une équipe de chercheurs scientifiques d'IBM et de l'Institut de bio ingénierie et de nanotechnologie de Singapour (IBN) ont développé des nanoparticules à base de polymères biodégradables, afin de combattre les super bactéries résistantes aux antibiotiques conventionnels
Le tenace staphylocoque doré résistant à la méticillline, plus connu sous le nom de SARM est très présent sur la peau et peut être contracté dans de nombreux lieux publics tels que les écoles ou les hôpitaux. Les nouveaux « polymères ninja » d'IBM pourraient enfin affronter et vaincre cette bactérie redoutable.
Ces chercheurs auraient réalisé une percée majeure dans le domaine de la nanomédecine en convertissant des matières plastiques courantes, comme le polytéréphtalate d'éthylène (PET), en des matières biocompatibles, conçues pour cibler et combattre spécifiquement les infections fongiques.
Ces polymères, qui transportent des charges de médicaments sont introduits dans l'organisme, et s'auto-assemblent en nanoparticules lorsqu’ils se dissolvent dans l'eau. Avant d'interagir avec la membrane bactérienne, les nanoparticules créent de nouvelles structures qui sont attirées comme des aimants vers la membrane des cellules infectées par le biais d'interactions électrostatiques.
Résultat : la création de ce que l'on a affublé du doux sobriquet de « polymères ninja » - des nanostructures adhésives qui ciblent rapidement les cellules infectées dans le corps, en détruisant le contenu nuisible sans endommager les cellules saines avoisinantes. Etant biodégradables, ils sont ensuite éliminés naturellement par le corps.

Recherche

Par secteurs

Archives

Retrouvez ici tous les articles ou dossiers publiés précédement