Votre navigateur ne prend pas en charge Javascript ou celui-ci est désactivé
Polymères compostables

Pour en savoir plus

mireille.massard@basf.com

27/05/13

Polymères compostables

Après des applications pour les sacs de caisse biodégradables, l’allemand BASF a présenté une solution pratique et économique pour les paillages agricoles : un nouveau plastique, « l’ecovio F Mulch ». Conforme avec la norme européenne EN 13432, le polymère détient le label OK Compost Home de l’organisme belge Vinçotte, qui atteste d’une biodégradation du matériau à une température inférieure au compostage industriel (plus de 60 degrés). Ce qui signifie qu'en fin de récolte, le film est quasi-entièrement décomposé et peut être enfoui dans le sol, sans besoin de le recycler comme pour ses concurrents.
Les deux éléments constitutifs de l'ecovio F Mulch sont un polyester pétrochimique (l'ecoflex) et de l’acide polylactique (PLA) tiré du maïs. » L'association du polyester ecoflex au PLA rend possible l'utilisation de films de paillage aussi fins que 10 microns, sans risquer la déchirure. Soit un gain d'épaisseur de 5 microns et une économie de matière sur les autres films présents sur le marché.
De nombreuses stations d’expérimentation en France et en Espagne ont testé ces films de paillage. Pour les cultures longues, telles les melons, courgettes, pastèques, courges, tomates industrielles -, on utilisera un film à base d’ecovio en 12 μ ; pour la laitue et les autres cultures courtes, des paillages en 10 μ. Ces réductions d’épaisseurs apportent un intérêt économique incontestable par rapport aux paillages biodégradables en 15 μ considérés comme coûteux.

Recherche

Par secteurs

Archives

Retrouvez ici tous les articles ou dossiers publiés précédement