Votre navigateur ne prend pas en charge Javascript ou celui-ci est désactivé

30/10/17

Plastic Odyssey : carburer aux déchets

Plastic Odyssey est le nom d’une expédition qui projette de faire le tour du monde à bord d’un catamaran qui sera alimenté par les déchets plastiques récupérés sur son trajet et transformés en carburant.
Lors d’une escale à Dakar au Sénégal Simon Bernard, jeune officier de la Marine marchande, est frappé par l’omniprésence de déchets plastiques et surtout, par les gens qui tentaient de survivre au milieu de cet environnement. Il s’est alors dit que le seul moyen d’aider ces populations et d’agir pour la protection de l’environnement, c’était de transformer le problème – les plastiques – en solution. D’où son idée d’une expédition autour du monde à bord d’un navire-atelier du recyclage. Avec l’objectif de sensibiliser à la ressource que peuvent constituer les déchets plastiques et d’en réduire la présence dans les océans.
Simon travaille aujourd’hui sur un dispositif qui permettra de recycler en carburant les plastiques rejetés par la mer sur toutes les côtes du monde. Désireux de lutter contre cette pollution et de « sensibiliser les populations à une nouvelle économie créatrice », il fait ainsi d’une pierre deux coups.
« L’expédition Plastic Odyssey a pour objectif de faire le tour des côtes et estuaires du monde à bord d’un navire laboratoire des plastiques. L’idée est de réunir sur un même bateau des projets ayant pour but de proposer une alternative aux plastiques ou de les revaloriser ingénieusement » explique t’il.
Le navire embarquera par exemple : une culture de micro-algues pour produire du bioplastique, des micro-usines de recyclage des plastiques, une centrale de transformation des déchets plastique en carburant, des artistes qui travaillent les déchets plastiques, etc.
« Plastic Odyssey s’appuiera sur les travaux de recherche d’un collectif qui a réussi à mettre au point un prototype à la fois simple et accessible pouvant être mis en œuvre partout », révèle le nouvel Ulysse qui recherche à la fois des mécènes et sponsors pour bien préparer les escales du tour du monde et construire un bateau recyclé ou bien réalisé de leurs propres mains : le célèbre architecte naval Marc van Peteghem leur accorde déjà son concours.
Le départ de l’expédition est programmé dans un peu plus de deux ans, pour un tour du monde de trois ans et des escales dans 33 pays.

Recherche

Par secteurs

Archives

Retrouvez ici tous les articles ou dossiers publiés précédement