Votre navigateur ne prend pas en charge Javascript ou celui-ci est désactivé
Microlattice, super léger …

23/11/15

Microlattice, super léger …

Microlattice, un matériau très résistant et composé à 99,9% d’air, serait le matériau le plus léger du monde.  Boeing y voit le moyen de peut-être révolutionner la carlingue de ses avions.
Il y a 4 ans, une équipe de chercheurs américains mettait au point un matériau incroyable. Une sorte de maillage inspiré de la structure osseuse : épais et rigide sur les bords et présentant de nombreuses cavités en son cœur. Un matériau fait d’un assemblage de minuscules tubes creux - 1.000 fois plus fins qu’un cheveu - fabriqué à partir d’un polymère liquide durci sous l’effet d’un rayonnement UV, puis recouvert d’un film de nickel et de phosphore pour le stabiliser. Microlattice - c’est son nom – revient aujourd’hui sur le devant de la scène avec le constructeur Boeing, qui souhaite l’incorporer dans la fabrication de « composants de structure » pour l’aéronautique.
Utiliser un tel matériau pour construire les avions permettrait de faire des économies au niveau du kérosène, mais aussi d'avoir une coque plus solide tout en gardant de la légèreté. Car en plus d'être résistant ce matériau est capable de se déformer et de se comprimer afin de mieux absorber les chocs. Il peut être compressé à plus de 50% et pourtant retrouver sa forme initiale.
Ainsi, Boeing souhaite l’incorporer dans la fabrication de « composants de structure » pour l’aéronautique, dans le but d’élaborer de nouveaux avions plus légers et par conséquent moins couteux en kérosène.

Recherche

Par secteurs

Archives

Retrouvez ici tous les articles ou dossiers publiés précédement