Votre navigateur ne prend pas en charge Javascript ou celui-ci est désactivé

24/03/14

La pollution recyclée en plastiques

Une société de technologies chimiques basée en Californie prétend avoir trouvée la technologie qui permettrait de fabriquer du plastique à partir du CO2 de l’atmosphère (carbone négatif) . Baptisé « AirCarbon », ce plastique serait identique aux  plastiques produits à partir du pétrole.

La recherche d'un plastique dont la fabrication permette de piéger le CO2 de l’atmosphère est un objectif poursuivi depuis de nombreuses années mais qui s’était jusqu’ici avéré trois fois plus élevé que la production de plastiques à base de pétrole.
Les développeurs chez Newlight Technologies LLC, ont développé une méthode de production évolutive et rentable d'un thermoplastique haute performance créé par le biais de l'extraction du CO2 de l’air. Le processus de fabrication de Newlight commence avec une source ponctuelle d'air contenant des gaz à effet de serre qui est collecté et introduit dans un réacteur de polymérisation de gaz propriétaire. A l'aide de multiples technologies de transfert de masse de gaz, l'air et les gaz à effet de serre sont ensuite transformés en forme aqueuse. Le gaz dissous est ensuite mis en contact avec un biocatalyseur modifié qui polymérise l'hydrogène, l'oxygène et le carbone en un polymère thermoplastique à chaîne longue avec un rendement élevé. La résine est ensuite transformée en granulés de plastique.
D'après Newlight, AirCarbon allie avantages environnementaux et économiques. La société vient d’établir un partenariat avec l'entreprise américaine d’ameublement  KI dans le but de produire la première chaise à bilan carbone négatif d'origine industrielle.
En 2013, les American Business Awards ont décerné à Newlight le titre de « L'Entreprise la plus innovante de l'année »" en reconnaissance de ses avancées technologiques

Recherche

Par secteurs

Archives

Retrouvez ici tous les articles ou dossiers publiés précédement