Votre navigateur ne prend pas en charge Javascript ou celui-ci est désactivé
Helper, le drone secouriste

Pour en savoir plus

www.helper-drone.com/

30/10/17

Helper, le drone secouriste

Déjà utilisé par l'armée et les pompiers, les drones pourraient bientôt venir prêter main forte aux sauveteurs en bord de mer. A Biscarosse, dans le sud-ouest de la France, un drone est déjà utilisé lors d'opérations de sauvetage en mer
Selon le dernier rapport de l’OMS, ce sont 392 000 personnes qui meurent par an par noyade sur le littoral pour un coût estimé à 500 millions de dollars rien que pour les Usa, le Canada et l’Australie.
Face à cette catastrophe de santé publique, Fabien Farge, médecin urgentiste, a eu l’idée de survoler les vagues plutôt que les traverser : c’est ainsi qu’est né Helper, un drone capable de larguer une bouée auto-gonflable communicante et connectée.
Equipé de technologie aux multiples facettes, puisqu’il permet à la fois de surveiller les côtes et de venir en aide aux personnes en difficulté, ce robot n’a pas vocation à remplacer le sauveteur mais à l’assister dans sa mission. Car Helper possède un atout de taille : sa vitesse d’intervention. Avec des pointes de vitesse réglementaires de 55km/h,  il peut se rendre auprès du baigneur quatre fois plus vite qu’un secouriste en mer. Le drone sauveteur a été étudié pour supporter les rafales de vents inhérentes au bord de mer, ce qui lui permet d’effectuer des vols stationnaires pour indiquer aux sauveteurs l’emplacement du baigneur. Il est équipé d’une bouée de sauvetage pouvant être larguée avec une précision de quelques centimètres qui se gonfle automatiquement au contact de l’eau. Grâce à ses capteurs et à sa caméra, l’appareil enregistre les données de navigation qui permettent aux sauveteurs de s’orienter et de juger de l’état de la victime.
Utilisé pour la première fois cet été sur la côte landaise réputée dangereuse avec ses courants extrêmement puissants et sa forte houle, il est venu au secours de 50 personnes et a permis d’en sauver trois d’une mort certaine.
Ce drone d’un nouveau genre intéresse également un grand groupe industriel qui a déjà effectué une série de tests sur ses plateformes pétrolières en Angola. Bientôt, les applications de Helper devraient se multiplier : sauvetage en montagne, transport de défibrillateur, extinction de petits feux de forêt…

Recherche

Par secteurs

Archives

Retrouvez ici tous les articles ou dossiers publiés précédement