Votre navigateur ne prend pas en charge Javascript ou celui-ci est désactivé
Du vin à la cardiologie, il n'y a qu'un pas !

Pour en savoir plus

www.optiwine.fr/

22/10/15

Du vin à la cardiologie, il n'y a qu'un pas !

Jusqu'à présent, on aérait le vin, on le décantait, le carafait ... Vous allez désormais pouvoir l'optiwiner ! (Mais l'avez-vous déjà optiwiné ???)
Pour assouplir le vin, l'aider à libérer ses arômes et révéler toutes ses subtilités, la nano-aération s'impose. C’est-à-dire l’introduction de la manière la plus douce et homogène possible d’une quantité infime d’oxygène. C'est pour optimiser cette étape que Michael Paetzold, œnologue bordelais associé à Olivier Caste, collectionneur de vins, ont inventé l’Optiwiner, un beau bouchon à 16 facettes en Surlyn, une résine thermoplastique à la transparence cristalline.
Juste après avoir débouché une bouteille, il suffit de positionner l’Optiwiner sur la bouteille et de l’incliner délicatement, deux fois pour une demi bouteille, 3 fois pour une bouteille de 75 cl, tout en maintenant une pression continue sur l’optiwiner. Le volume d’air présent dans le goulot va alors glisser le long des 16 facettes du bouchon et se répartir dans le vin. Il suffit alors de patienter 10 mn avant de le servir et de déguster un vin qui devrait révéler le meilleur de lui-même !
Et, incroyable mais vrai, cette innovation intéresse des chercheurs … en cardiologie du Cap, en Afrique du Sud. De fait, après un arrêt cardiaque, l'afflux massif d'oxygène peut causer des dommages au cœur. D’où le lancement d’un programme de recherche depuis avril dernier axé sur cette nano-aération.

Recherche

Par secteurs

Archives

Retrouvez ici tous les articles ou dossiers publiés précédement