Votre navigateur ne prend pas en charge Javascript ou celui-ci est désactivé
Du PVC pour se protéger des requins

Pour en savoir plus

www.sharkdivingunlimited.com

20/11/14

Du PVC pour se protéger des requins

En Afrique du Sud, des chercheurs ont mis au point une barrière confectionnée avec des tuyaux  en PVC, qui protège les baigneurs, sans tuer les requins.
Parmi les solutions inventées par l’homme pour protéger les eaux de baignade des requins, les filets possèdent une grosse faille ou plutôt une faille trop étroite. Piégés dans les filets, les requins en sont les principales victimes.  Et ce,  alors que le professeur Conrad Matthee, du département de botanique et de zoologie de l’université de Stellenbosch dans la province du Cap en Afrique du Sud, estime que certaines espèces de requins ont connu une chute de leur population de l’ordre de 90% sur les 20 dernières années, en particulier les requins blancs. Mais les dauphins et les tortues sont tout aussi piégés par ces filets.
En observant les comportements des prédateurs, les chercheurs sont arrivés à imaginer un tout autre procédé pour se protéger des requins, tout en les protégeant.  “Nous avons remarqué  à de nombreuses reprises comment des phoques chassés par des requins venaient se réfugier dans le kelp, une formation d’algues géantes, et que, systématiquement, les requins refusaient de s’engager dans ces champs d’algues.”
C’est sur cette constatation que les chercheurs ont développé des structures verticales en PVC imitant le kelp, dont certaines sont équipées de dispositifs magnétiques pour dissuader certaines espèces de requins en particulier.
Un premier déploiement du système est actuellement en cours sur les plages de la ville de Gansbaai. Pour vérifier l’efficacité du Sharksafe, des appâts ont été placés derrière les barrières : jusqu’à présent, le procédé mis en place semble efficace, puisque aucun requin ne l’aurait franchi.
Affaire à suivre !

Recherche

Par secteurs

Archives

Retrouvez ici tous les articles ou dossiers publiés précédement