Votre navigateur ne prend pas en charge Javascript ou celui-ci est désactivé
Des serres dans le désert

Pour en savoir plus

www.roots-up.org/

 

21/05/15

Des serres dans le désert

Dans certaines régions d’Ethiopie, il arrive qu’aucune goutte de pluie ne tombe pendant six mois : faire pousser fruits et légumes est une lutte de tous les jours
Root-up, une organisation franco-éthiopienne, a conçu, en partenariat avec l’Université de Gondar (Ethiopie) une serre multifonction, qui permet de collecter la rosée qui s’évapore des plantes : elle recueille ainsi 200 litres d’eau par jour, utilisés pour l’irrigation des cultures contenues sous serre ou comme eau potable si nécessaire
La serre est installée dans une fosse creusée dans le sol et est construite en utilisant du bambou d’origine locale, une feuille de polycarbonate, une feuille de bioplastique, des cordes et un réservoir d’eau de citerne. Elle peut être construite par des personnes non qualifiées avec de simples outils de base, en 5 jours environ.
La feuille de polycarbonate forme les parois pyramidales de la serre, comme une tente, et peut être ouverte au sommet. La feuille de bioplastique est placée comme un entonnoir dans le centre de la serre et conduit l’eau dans un réservoir.
La serre fonctionne en piégeant l’air chaud et humide pendant la journée. Lorsque la température extérieure descend durant la nuit, la partie supérieure de la serre est ouverte et refroidit alors l’air ambiant : la vapeur d’eau se condense pour former de minuscules gouttelettes qui viennent ruisseler le long des parois pour se déposer dans un réservoir d’eau.
Selon Root Up, la quantité d’eau qui peut être recueillie varie en fonction du niveau d’humidité dans l’atmosphère. Sur les hauts plateaux de Gondar, l’humidité est d’environ 50 % pendant la saison sèche et on estime que jusqu’à 200 litres d’eau par jour peuvent être récoltés.
Roots Up a recueilli des fonds pour son projet low-tech via une campagne de financement participatif sur Indiegogo. L’ONG espère que le premier prototype de la serre sera construit en juin. Après quoi, ce sont les fermiers de la région de Gondar qui prendront la relève, avec un objectif  de 10 nouveaux collecteurs de rosée construits d’ici Novembre, et surtout, la possibilité de créer une communauté agricole autonome.

Recherche

Par secteurs

Archives

Retrouvez ici tous les articles ou dossiers publiés précédement