Votre navigateur ne prend pas en charge Javascript ou celui-ci est désactivé

18/12/12

Des routes en plastique recyclé

La ville de Vancouver, au Canada, vient d'annoncer qu'elle utilise des plastiques recyclés dans l'asphalte qui sert à paver et réparer ses routes.
Le plastique recyclé, qui constitue pour l’instant 1% du mélange de cet asphalte "hybride" , provient entre autres de bouteilles d'eau et pots de yogourts recyclés. Il agirait comme un additif, remplaçant ainsi les cires à base de légumes utilisés jusqu’à présent. Le procédé, qui coûte actuellement trois fois plus cher que les méthodes conventionnelles, permettra toutefois une économie sur le long terme : nécessitant moins de chaleur à la confection et à la coulée, il utilise environ 20% de moins de carburant qu’un asphalte traditionnel, conduisant également à une réduction d’émissions de gaz à effet de serre. Ce mélange aurait aussi l’avantage de pouvoir être appliqué sur les routes à des températures plus froides, ce qui n’est guère possible avec le mélange classique.
Peter Judd, directeur général des services d’ingénierie de Vancouver, estime que si la municipalité utilise ce mélange pour tous ses travaux d'asphalte, elle valoriserait environ 70 tonnes de plastique et réduirait ses émissions de CO2 d’environ 300 tonnes chaque année. Cette initiative s’inscrit dans un objectif beaucoup plus large pour Vancouver : devenir la ville la plus verte du monde en 2020.

Recherche

Par secteurs

Archives

Retrouvez ici tous les articles ou dossiers publiés précédement