Votre navigateur ne prend pas en charge Javascript ou celui-ci est désactivé

23/10/14

Changer de couleur pour sauver des vies

Un dispositif médical novateur visant à éviter la réutilisation de seringues usagées a été sélectionné pour le World Design Impact Prize 2014.

Le dispositif en plastique mis au point par David Swann, un professeur de design à l’Université Huddersfield, au Royaume Uni, est rempli (injecté) d’une encre colorimétrique qui change de couleur  - de transparent à un rouge éclatant – dès sa sortie de l’emballage, c’est-à-dire une  fois exposé à l’oxygène pendant 60 secondes. Les seringues sont stockées hermétiquement dans des emballages à atmosphère modifiée, la technologie utilisée pour préserver la durée de vie de certains produits alimentaires. Protection supplémentaire, l’intérieur de la seringue en plastique présente une forme telle qu’elle serait incompatible à d’autres pistons.

Il ne s'agit donc pas d'éviter la réutilisation de l'aiguille, mais bien celle de la seringue et de son compartiment qui peuvent être infectés après une première utilisation.
L’équipe qui a mené a bien ce projet présente des chiffres inquiétants : 40 % des cas d’hépatite C déclarés chaque année seraient dus à l’utilisation d’une seringue usagée. Tout comme 30 % des cas d’hépatite B et 5 % des nouveaux cas de HIV. Au total, 1,3 millions de décès seraient causées par l’utilisation de seringues usagées.

Selon David Swann, la seringue ABC ( A Behaviour Changing Syringe) permettrait de réduire considérablement ces chiffres. Le dispositif devrait, "au bout de 5 ans, empêché 700.000 injections à risque (hépatite C, HIV…), rien qu’en Inde. Elle permettrait de sauver 6,5 millions d’années de vie et d’économiser 130 millions de dollars de frais médicaux. Et ce, d’autant plus qu’elle ne coûte que 1 % plus cher qu’une seringue standard.

Recherche

Par secteurs

Archives

Retrouvez ici tous les articles ou dossiers publiés précédement